Forum consacré aux plantes d'intérieur et d'extérieur. Culture, soins et conseils.
 
AccueilVers le site Jardins-interieurs.comAnnuaire du siteRechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | .
 

 Culture des succulentes mois par mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Culture des succulentes mois par mois   Mer 31 Déc 2008 - 13:45

JANVIER



Quelques directions de cultures par mois pour les plantes succulentes.

Ce petit mensuel n'est pas prétentieux ni très poussé mais vous y trouverez le principal à faire pour soigner et faire pousser vos plantes. Et vous pouvez faire vos commentaires par la suite ce qui ne fera qu'améliorer ce que nous pouvons faire pendant le mois considéré.


C'est le mois le plus froid de l'année en général. Les plantes sont au repos complet sauf quelques plantes africaines et notamment Euphorbes et Aloe.


Pour les plantes succulentes épiphytes comme les Rhipsalis et autres, les Schlumbergera qui sont en végétation, leur maintenir une bonne douceur et un peu d'arrosage.

Il est aussi toujours bon de bien observer ses plantes et les éventuelles maladies et parasites pouvant y séjourner.
Pour cela, nous allons voir ci-dessous les plus courantes :

Maladies cryptogamiques :
· Anthracnose (due à un excès d'eau ou d'humidité) : est présentée par des tâches brunes s'étendant petit à petit.

· Oïdium : est présenté par des tâches blanche et grisâtre du pour une part en période froide par un excès d'humidité et d'autre part par un excès de chaleur en période estivale en extérieur.


· Phytophtora : est représentée par un épiderme jaunâtre qui devient par la suite noir. Cette maladie provient d'un champignon du même nom qui se trouve dans le terreau.

· Pourriture grise ou fonte des semis qui est représentée par des filaments blancs grisâtres. Cela finit par le brunissement des plantules, la décoloration des plantes adultes et liquéfaction de celles-ci en commençant généralement par le collet. Cette maladie est due à des températures trop basses associées à une humidité trop importante souvent venant d'un manque d'aération.

· Pourriture sèche qui est représentée par des tâches de forme ronde jaunâtre qui s'étendent progressivement. Causes : températures trop basse et humidité excédentaire.

· Rouille qui est représentée par des tâches brun rougeâtre avec présence de spores de champignons de couleur jaune-orangé. Les mêmes causes que les deux maladies précédentes qui sont la température trop basse liée à un excès d'humidité.

·
Fumagine qui est représentée par une poussière tendant vers le noir sur l'épiderme des cactées et souvent dans les parties soyeuses des aréoles.

Parasites :
· Nématodes : Petits invertébrés microscopiques qui se trouvent dans le terreau et qui s'attaquent aux racines en les nécrosant. Ces parasites viennent généralement dans un terreau mal désinfecté et souvent humide.

· Poux des racines qui sont repérables par des tâches blanches sur les racines ou sur le collet. Ils arrivent généralement à la suite d'un terreau ou de pots mal désinfectés.

· Cochenilles farineuses : faut il encore les décrire ? Elles se trouvent dans un endroit qui ne se trouve pas en plein soleil. Là où elles piquent pour se nourrir de la sève, le tissu externe de la plante se décolore.

· Cochenilles à bouclier et diaspines sont repérables par leurs petites carapaces bombées et collées à l'épiderme des plantes qu'elles parasitent. Elles sont de couleur opaque ou allant du brun clair au brun foncé. Créent les mêmes symptômes et mêmes dégâts que les cochenilles farineuses.

· Thrips que l'on peut voir dans le pollen des fleurs.

· Araignées rouges qui se logent à l'apex des plantes en milieu chaud et sec. Leurs attaques décolorent l'épiderme et empêchent tout développement de l'apex.

Je ne donne pas ici de lutte contre chaque attaque de plantes. Vous pourrez tous les produits phytosanitaires correspondant aux symptômes décrits par vos plantes dans toutes les jardineries qui se respectent. Par contre qui dit produits phytosanitaires ou produits insecticides ou acaricides dit produits dangereux. Alors pensez à utiliser le matériel adéquat, ne pas outrepasser les doses, utiliser les produits correspondants aux attaques que vous avez diagnostiquer t surtout protéger vous (vous et votre famille) en faisant vos vaporisations et autres utilisations de ces produits au grand air en vous ayant armé de gants et de masque.
Sinon utilisez des produits bio qui détruisent les nuisibles et éliminent les champignons sans pour autant polluer.

Au mois prochain.



_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Dim 21 Mar 2010 - 22:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 1 Fév 2009 - 17:28

FEVRIER


Encore un mois très froid et sans doute le dernier de l'année (je parle pour la France s'entend).
Certaines Cactées commencent à former des boutons floraux comme les Ancistrocactus, des Echinopsis, quelques Turbinicarpus ainsi que des Mammillarias etc…
Vous voulez les arroser ? N'en faites rien ! Surtout pas cette erreur. C'est justement le manque d'eau et le froid qui vous assurera une floraison très belle de ces plantes.
Si vous arrosez en cette période, les plantes ne pourront pas capter cette eau car au cours de ces longs mois d'abstinence, la quasi-totalité des racines les plus fines ont disparues et se sont elles qui permettent les premières récupérations d'eau de pluie. Comme on le verra dans les mois à venir, il y aura d'abord des arrosages de "dépoussiérage" avant de véritables arrosages qui ne viendront pas encore avant deux bons mois.
Actuellement les plantes sont encore en dormance et un apport d'eau leur serait préjudiciable.

En ce mois de février une chose est à envisager et qui est le rempotage.
Cette activité n'est pas dévolue qu'aux mois de Février et mars mais c'est en cette période que cela gène le moins nos chères plantes qi sont encore en dormance et qui ne sortiront pas stressées de cette manœuvre.

Il y a en gros 4 étapes dans cette activité qui sont :
1. La préparation de la nouvelle terre
Le mélange comme vous le verrez correspond au choix de vos plantes mais aussi des années que vous accumulerez à les faire. Vous en arriverez à un mélange qui vous conviendra à vous pour la plupart de vos plantes. J'en décrirai deux ici
a) Un mélange 50/50 : moitié compost standard et moitié gros sable de rivière.
Ce dernier peut être remplacé avantageusement par de la vermiculite ou mieux du Vermex M (qui se trouve par sac de 100 litres) à des prix défiant toute concurrence. Ces deux derniers matériaux ont l'avantage de ne pas compacter le substrat.
b) Le mélange trois tiers, cher à beaucoup qui est composé d'
- 1/3 de terre de jardin qui doit être légère et friable (je recherche pour ma part la terre de taupinière qui est déjà bien travaillée par de charmantes bestioles) ou alors la terre de trouvant au moins à 40 cm de profondeur ce qui a l'avantage de ne pas ramener de graines intempestives ainsi que des insectes ou champignons. Mais si vous stérilisez votre terre, cela n'a qu'une moindre importance.
- 1/3 de sable de rivière de gros diamètre (vous pouvez acheter celui qui est vendu dans les magasins d'aquariophilie)
- 1/3 de compost riche qui peut être un terreau de feuilles ou si vous ne pouvez en avoir se rabattre sur un terreau universel.
Mais concernant les substrats il faut savoir q plus le substrat sera drainant plus la fréquence des arrosages sera élevée. Donc il semble bien que le choix revient à chacun de nous et le choix de celui qui convient le mieux à notre système d'arrosage. Certains ne jurent que par un substrat très pauvre voire minéral et d'autres cultivent uniquement dans de la terre de jardin additionnée d'un peu de sable. A vous de choisir celui qui vous convient le mieux.
Il en est de même pour le choix des pots : en plastique, en terre cuite vernie ou non ; de forme ronde ou de forme carrée. Je ne donnerai pas de choix.
2. Le dépotage des plantes
A faire de préférence avec un substrat sec mais à cette période, il n'y a pas trop de problème. Ensuite tout est technique mais à faire avec douceur pour éviter toute blessure aux racines et encore pire au colle. Pour des plantes à épines, munissez vous de gants ; vous comprenez pourquoi. Ensuite pour le dépotage, commencez par tapoter le fond du pot pour décoller ce dernier et ensuite sur les bords. La motte devrait venir facilement dans la majorité des cas.
Pour le cas de plantes assez grosses, le papier de journal tressé qui entoure le corps de la plante est encore le moyen le plus employé. Mais ne forcez pas pour extraite cette plante au risque de casser ou abimer irrémédiablement le collet.
3. Le nettoyage des racines
Après cette opération de dépotage, couchez la plante sur un plan de travail ou la table du salon (bien protégée pour ne pas s'attirer les foudres de la maitresse de maison). Vous pourrez alors observer tout à loisir les racines pour éventuellement enlever des hôtes indésirables.
Ensuite, le nettoyage peut être fait de deux manières :
a) En cassant complètement la motte pour mettre les racines à nu et ainsi enlever tout l'ancien substrat et voir ainsi l'état du collet.
b) N'enlever que la partie basse de la motte pour ne faire apparaître que les racines les plus longues.
Il vous est donc laissé le choix qui en fait n'est fait qu'au vu de l'état général des racines déjà dénudées. Si elles sont saines, cette plante pourra être directement remise en terre mais souvent il faut couper de façon nette des racines abimées et ensuite attendre que la plaie ou les plaies infligées se cautérisent d'elles mêmes en formant un cal. Cela peut prendre de quelques jours à une semaine. Les plantes seront alors placées durant ce laps de temps dans un endroit lumineux mais non en plein soleil. Le cal formé les plantes pourront être rempotées.
4. Le rempotage proprement dit
Il faut choisir le pot en fonction de la plante. En gros, vous devez avoir un écart de 2 à 2,5cm entre le pourtour de la plante et le rebord intérieur du pot. Il faudra aussi ce même écart voire un peu plus entre le fond du pot et les extrémités des racines.
Il faut bien entendu avant le rempotage avoir nettoyé le pot dans une eau javellisée et avoir aussi stérilisé la terre pour éviter de lui faire attraper maladie ou bestioles non voulues.
Cela étant dit et fait mettre sur le trou de drainage un morceau de terre cuite ou un galet ou tout autre objet permettant l'écoulement de l'eau sans pour autant laisser passer le substrat.
Mettre un bon centimètre de matériaux drainant tels que des gros graviers ou pouzzolane.
Ajoutez ensuite un peu de substrat.
Positionner ensuite la plante en tentant de bien étaler les racines et ensuite colmater les brèches avec du substrat en le tassant légèrement pour enlever toutes les poches d'air et pour aussi caler la plante.
Et on termine par la mise en place de l'étiquette toute refaite pour que le nom soit bien visible. Et toujours pas d'arrosage d'ne part car nous sommes en février et d'autre part cela permettra aux racines les plus fines de cicatriser.

Bon rempotage

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Sam 4 Juil 2009 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ludo81
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 23
Votre localisation - Ville et département : Albi, Tarn ; Zone 8b USDA
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 1 Fév 2009 - 19:34

:_bravo_: :_bravo_:
Moi tout a l'heure j'ai boutures opontia microdasy et sedum.
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 1 Mar 2009 - 18:27

MARS


Comme dit précédemment c'est un mois délicat car c'est le moment où certaines plantes se réveillent et d'autres, plus frileuses sont encore en dormance.
Des questions se posent alors :
- Faut-il arroser ? Suivant les régions du Sud au Nord de la France l'arrosage sera plus ou moins précoce. Il se fera donc, selon toute logique en premier en Corse et dans le Sud de la France et ensuite, plus tard suivant que l'on remonte dans le Nord de notre hexagone. Les plantes à la sortie de l'hiver semblent complètement déshydratées et même repliées sur elles mêmes mais il ne faut pas pour autant se presser et attendre encore un peu plus avant les premiers arrosages.
- Rempotage ? Oui c'est le mois où les premiers rempotages sont primordiaux et même plus urgent que l'arrosage. Il est même possible de les commencer au mois de févier et encore et toujours sans arroser mais dans le nouveau substrat humidifier pour commencer un renforcement de la plante rempotée.
- L'aération des plantes à partir de ce mois est très importante et la priorité avec l'exposition à plus de lumière petit à petit. Ces deux conditions viennent d'ailleurs en priorité.
L'arrosage passe donc dans la dernière des priorités et encore plus si les plantes en culture sont des cactus. Il faut alors les laisser encore plus longtemps avant le premier arrosage qui pourra se faire mi mars voire dans les derniers jours de ce mois. Cette pratique permet une meilleure floraison des cactus.
Il est aussi préconisé que ce premier arrosage se fasse par une vaporisation dite de dépoussiérage ce qui permet de mouiller légèrement le substrat en surface et le corps de la plante. Cette vaporisation doit tout de même être assez conséquente pour enlever la poussière de la plante et d'arroser suffisamment le substrat pour que les racines puissent s'octroyer une bonne rasade de cette première eau.
Au cours de ce mois, qui est primordial, nous ne le répèterons jamais assez, l'aération est une opération primordiale pour le bien être de nos succulentes. Ne pas hésiter à découvrir vos plantes si le temps le permet, bien sur.

Cela implique obligatoirement à une plus grande lumière et il faudra alors penser également à ré acclimater petit à petit, vos plantes à cet apport de lumière supplémentaire en tentant d'augmenter également petit à petit la durée de cette exposition. Attention aux brulures de l'épiderme si le soleil est déjà bien présent dans la journée. Si cela est le cas, préférer une exposition mitiger mi ombre/mi soleil (en installant par exemple un voilage pour tamiser le plein soleil) le temps de cette accoutumance et de l'exposition ensuite au plein soleil pour les plantes le supportant.

Lorsque l'hivernage a été fait correctement (bonne condition de froid, de lumière et au sec), certains cactus son plus précoces que d'autres pour vous offrir une première floraison. Il en est de certains Turbinicarpus et Ancistrocactus. Dans ce cas il est un conseil qu'il est bon de donner qui est de ne pas arroser et de laisser faire ces premières floraisons. Vous seriez dans 'erreur de penser qu'en donnant à boire à ces cactus, vous favoriserez alors cette floraison. En fait c'est tout à fait le contraire qui risque de se passer et vous allez bloquer l'apparition de ces fleurs ou de faire avorter es boutons floraux. Il faut penser à la plante dans son habitat naturel et non à ce que l'on pense faire le mieux pour la plante. Généralement c'est le manque d'eau qui génère l'apparition des boutons floraux et les fleurs ensuite. Donc il faut laisser faire les premières fleurs sans apport d'eau et ensuite arroser lorsque ces fleurs sont en fin de vie pour redonner un peu de fluide à ces plantes. Ne pas penser encore à l'engrais qui arrivera après.

A la fin du mois de Mars, vous pouvez penser à bouturer de nouvelles plantes (la meilleure période est généralement avril et mai) pour deux raisons :
1/ le réveil des plantes
2/ le début de l'année (ce qui permettra aux plantes d'avoir un bon réseau racinaire avant l'hiver suivant et ainsi mieux le supporter).
Vous pouvez alors dissocier les rejets déjà assez gros pour subvenir à leurs besoins sans la plante mère dont ils sont issus. Pour cela voir s'il y a déjà la présence d'amorce de racines sur ces rejets. Celles-ci s'enracineront alors plus vite et prendront moins sur leur réserve pour les développer. Ces rejets doivent alors être enlevés le plus précautionneusement possible en prenant garde de ne pas abimer les racines naissantes et utiliser un cutteur, scalpel ou tout outil tranchant ayant été au préalable nettoyé à l'alcool pour éviter toute introduction de germes lors de la coupe. La plaie sera alors ensuite recouverte d'un "antiseptique" tel que de la poudre de charbon de bois, ou de la cannelle ou même de Bétadine. Il va de soit que ceci doit être fait autant sur la plante mère que sur le rejet.
Ces derniers devront alors être installés dans un substrat de semis qui peut être humidifié si les rejets sont déjà bien avancés. Ils feront alors un réseau de racines au cours de l'année et, au début de l'année suivante, ces rejets pourront être installés dans le même substrat de la plante mère.

Achats


C'est un des mois où l'on pense également refaire quelques achats de plantes succulentes. Les préférences doivent alors aller aux plantes que l'on pourra mettre en culture dans le lieu de vie et il faut donc penser au biotope et donc aux besoins des plantes en vue. Dans un appartement, le choix se tournera vers des plantes de petites tailles de préférence (si l'on veut en avoir plusieurs) car la place que l'on peut offrir à nos plantes est la première des choses à avoir en tête.
Il faut donc penser à tout cela lors de l'achat et ne pas trop s'égarer au risque de grosses désillusions. Le choix devra donc se tourner vers des cactus de petites tailles et globuleux tels que les Astrophytum, les Echinopsis, les Frailea, les Gymnocalycium, Les lobivia, les Mammillarias … pour ce qui est des cactus et les Adeniums, Adromiscus, Aeonium, Crassula, Echeveria, Faucaria ….
Il y a encore plus de choix car les listes ci-dessus ne sont pas exhaustives et cela pourra satisfaire la plupart des amoureux de ces plantes.
Ajoutons que l'ors de l'achat et suivant les saisons, il est important de n'acheter que des plantes en bonnes santé.
Pour cela :
• Observer le collet des plantes qui est la base de la plante que l'on voit juste au dessus du substrat. C'est sur le collet que des nuisibles telles que les cochenilles peuvent être présents. Il peut y avoir aussi une décoloration de ce collet qui est souvent signe de pourrissement de la plante
• Blessures récentes sur une plante. Evitez de les acquérir car possibilité de présence de germes d'où possibilité de perte de la plante blessée.
• La période d'achat : au printemps, par exemple, la plante doit avoir un aspect vigoureux mais non "gonflés" ce qui implique une plante poussée. Aucune ne doit avoir un aspect flétri (sauf pour les plantes à la sortie de l'hiver)
• Vérification du dessous des pots. Présence de taches blanchâtres = suspicion de poux de racines. Ne pas acheter.
• Toujours par le dessous, présence de racines sortant par les trous. Cela implique que la plante demande à être changée de pot. Vous pouvez l'acheter mais il faudra alors la rempoter ensuite très vite.
• D'ailleurs un conseil : si vous achetez une plante, la première chose à faire est de la rempoter rapidement. Cela est d'autant plus vrai que si les plantes achetées viennent de grandes surfaces ou de jardineries. Si elles sont achetées à un autre amoureux de ces plantes, ce rempotage nest pas obligatoire sauf avis du vendeur. La confiance est alors de mise.
• Aucune présence d'insectes qui généralement sont cachés dans les recoins des côtes ou sous les feuilles (Cochenilles, pucerons lanigères).
• Les feuilles ne doivent pas être collantes ce qui implique la présence quasi certaine de miellat produits par certains types de nuisibles comme les pucerons.
• Présence de filaments blanchâtres qui trahit la présence de poux de racines ou de cochenilles farineuses.
• Décoloration de l'épiderme ce qui peut faire penser à la présence d'araignées rouges ou de divers champignons.

Alors bon mois de Mars.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Sam 4 Juil 2009 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 12 Avr 2009 - 0:39

AVRIL


Comme le mois précédent, continuez à aérer vos plantes en enlevant les voilages lorsque le temps le permet.
Comme le mois de mars, c'est le début des premières fleurs. Il y a des succulentes plus précoces que d'autres comme indiqué dans le mois de culture précédent.
Le mois d'avril est en fait le prolongement du mois de Mars en ce qui concerne la culture et la préparation à une année de bonnes nouvelles pour les plantes que l'on cultive.
Donc :
1. Aération
2. Acclimatation progressive à la lumière
3. Rempotages
4. Arrosages
5. Début des semis.
Ce mois d'avril est consacré essentiellement au rempotage des plantes mais il peut se faire au besoin, ensuite. Bien entendu, il a très bien pu commencer en février et ce n'est qu'un plus car les plantes ainsi rempotées précocement sont plus armées pour passer une année à se renforcer. Lorsque les rempotages sont tardifs, ils sont faits lorsque la végétation a démarré et cela retarde d'autant plus l'épanouissement des plantes.
(1) Au maximum. Enlever les voilages de plus en plus longtemps, au fil du temps.
(2) Elle découle de l'aération.
(3) Chaque plante rempotée équivaut pour elle à un non arrosage pendant un certain temps. Lors du rempotage, il va falloir sortir la plante de son ancien pot, d'examiner le réseau racinaires et d'en raccourcir certaines. Il faut ensuite laisser se cautériser, à l'air libre, les racines coupées ce qui retarde de quelques jours le rempotage de cette plante. Ensuite, après celui ci, ne pas arroser cette plante pendant environ une semaine pour que les racines endommagées finissent de cautériser. Ne pas rempoter une plante qui a des boutons floraux. Laissez lui faire ses fleurs et rempotez la ensuite.
(4) Arrosage toutes les deux semaines en mouillant complètement le substrat mais en ne mettant pas les pots sur une soucoupe. Cette périodicité de deux semaines doit pouvoir éviter tout tracas de pourriture lors d'un éventuel excès d'arrosage. Le substrat doit sécher complètement entre deux arrosages.
(5) Si vous n'avez pas de matériel pour faire des semis toute l'année (matériel pour lumière artificielle et boite à semis chauffante), avril et mai sont les mois idéaux pour les semis de succulentes. Dans la boîte de semis, la température ne doit pas atteindre ni dépasser 30°C qui pourrait être préjudiciable à la germination.
Pour le semis
Le substrat doit être bien choisi. Il doit être composé de :
1) 1/3 de terre de jardin non argileuse et friable,
2) 1/3 de sable de rivière ou de concassage de divers minéraux (exemple granit en décomposition, schistes, quartz, etc.…)
3) 1/3 de matière organique qui enrichit le substrat
Ce mélange permet de ne pas fournir d'engrais pendant une longue période (pouvant atteindre deux ans). Les plantes levées ne sont pas spectaculaires au niveau de leur évolution mais poussent en harmonie. Elles ne sont donc pas poussée à outrance comme dans la plupart des lieux de productions qui doivent " faire du chiffre ". Les plantes seront alors plus costauds et pourront se développer normalement chez les prochains propriétaires si nous décidons de ne pas les garder.
Ce semis est en fait en tout point identique au substrat des plantes adultes excepté pour le sable qui a tendance à colmater les interstices et qui entraine un manque d'aération. Les semis doivent se faire de préférence dans des pots que dans des terrines ; ce qui permet de ne pas mélanger les différents types de graines donc les différents types de plantes. Pensez à faire vos étiquettes en avance ; cela facilitera la mise en semis.
Les pots ont un autre avantage sur les terrines dans le sens que les plantules pourront être cultiver selon leur besoin et non en faisant une moyenne entre les différentes cultures de diverses graines de plantes mises en terrine.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Sam 4 Juil 2009 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierrot64
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 1910
Age : 62
Votre localisation - Ville et département : pau
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 12 Avr 2009 - 21:46

merci alain pour ces précieux renseignements
Revenir en haut Aller en bas
http://tronccerebral.blogspot.com/
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Lun 13 Avr 2009 - 16:39

Merci Pierrot. J'étais un peu en retard ce mois ci.
:depress-:

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Lun 4 Mai 2009 - 21:02

M A I


Ce mois est également très important car les arrosages doivent être prodiguées, mais trop, peut achever votre collection de succulentes. Il faut trouver un bon timing pour les arrosages au risque d'avoir de terribles désillusions.
Ils doivent être copieux et espacés. Il faut avoir à l'esprit que les arrosages doivent toujours être faits sur un substrat sec et parfois très sec. L'espacement dépend :
- du climat extérieur (si vous avez vos succulentes en extérieur) : plus le temps est humide moins il faut d'arrosage et inversement.
- En serre : de la chaleur environnante et surtout de l'humidité ambiante,
- Les conteneurs : si vous avez opté pour des pots en plastique il faudra espacer plus longtemps les arrosages que dans des pots en terre cuite.
Donc il faut tenir compte du climat et de l'environnement dans lequel se trouvent vos plantes.
Un arrosage tous les quinze jours est généralement la bonne moyenne d'arrosage pour ce mois de mai. Il faut garder à l'esprit que ces plantes se développent en milieux arides et que cet espacement entre les arrosages n'amoindrissent pas les succulentes, bien au contraire. Elles ne s'en porteront que mieux.

Il faut, en fait , tenter de s'approcher du mieux possible des conditions de vie de vos plantes dans leur habitat respectif.
Pensez également que certaines succulentes telles que les Gasteria et les Haworthia (plantes épiphytes) et certains Aloe notamment d'Afrique et de Madagascar ne doivent pas être mises au soleil direct.

Pour les Lithops, ces plantes se trouvent toujours en repos et ne doivent pas être arrosées, à une température avoisinant les 10 °C.
Démarrage des semis
Utiliser de préférence des pots en plastiques de 5cm de côté. Bien les nettoyer avant avec de l'eau javellisée.
Pour la désinfection du terreau de semis, au lieu de le stériliser, ajouter du charbon de bois en poudre ou avec un produit à base de cuivre.
Tasser légèrement et humidifier le un peu en plaçant les pots dans une cuvette avec de l'eau bouillie (si mélange avec charbon de bois) afin que les pots soient immergés de moitié. Le substrat va vite récupérer de cette au par capillarité.
A ce moment, les pots sont prêts pour recevoir les graines (pas plus de huit par pots). Il faut prendre en compte les espèces mises en pots. Certains semis iront plus vite que d'autres à prendre de l'ampleur et au bout de quelques temps, deux ans, il est fort possible que les semis se sentent très à l'étroit dans des pots aussi petits. Il faut savoir anticiper sur d'éventuelles pousses trop rapides qui peuvent déformer les jeunes pousses en jouant sur le nombre de graines et leurs emplacements dans le pot.
Le placement des graines sur le substrat n'est pas en lui-même, une chose très compliquée mais peut être fastidieuse vu le nombre de graines à mettre et la minutie qu'il faut avoir. Pour ma part, j'ai commencé par un cure-dents n bois légèrement humide. Avec la pointe, je prélève une graine que je place dans le pot et ainsi de suite. J'ai ensuite remplacé ce cure-dents par un crayon à papier dont la mine a été également légèrement humidifiée. La graine qui adhère à la pointe va être ensuite positionnée avec précaution sur le substrat. Recommencer le processus autant de fois que nécessaire (mais pas plus de 8 fois par pots okay !). Mettre ensuite l'étiquette que vous aurez préalablement renseignée et terminer par un surfaçage avec une fine couche de sable ou de quartz blanc (que l'on trouve dans les rayons d'aquariophilie des jardineries animalières. Pourquoi ? Voilà une bonne question n'est ce pas ! Et bien, cette couche additionnelle évite la formation d'algues et de champignons qui peuvent nuire aux futures plants et cela permet aussi de bien plaquer les graines sur le substrat.
Voici les pots faits ; cela a été long mais alors quelle joie de l'avoir mais …………… ce n'est pas fini. Vous devrez encore placer ces pots dans des conteneurs genre terrines ou bacs et vous devrez recouvrir ces pots d'une vitre par exemple pour créer un milieu fermé. Placer ensuite cet installation à mi ombre (pas de soleil direct surtout) et où la température devra être de l'ordre de 20 à 25°C.
Evitez ensuite de toucher à ces semis hormis le cas de l'élimination de la condensation sur les vitres ou encore en améliorant cette humidité en vaporisant à l'eau de pluie ou de ville si très peu chlorée.
Au bout de deux semaines environ, vous verrez les premières plantules apparaître mais certaines graines d'autres espèces peuvent demander plus de temps. La patience est toujours de mise.

Arrive alors un stade très délicat après cette levée de plantules qui peut être coupé en deux périodes distinctes.
1/ Après la germination, il convient de garder un minimum d'humidité ce qui peut entrainer des maladies cryptogamiques. Pour éviter une telle mésaventure, il faut pulvériser un produit fongicide tous les 15 jours environ ou au minimum 1 fois par mois pendant les deux premiers de ces mois d'existence de ces plantules.
2/ Pendant cette même période de naissance des premières plantules, il faut commencer progressivement à aérer les semis en soulevant périodiquement les vitres ou la protection transparente utilisée. Et cette aération doit être de plus en plus longue avec le temps qui passe.
Le choix de pots individuels prend alors ici tout son sens et son utilité en vous permettant d'enlever les pots dont les plantes sont plus développées que les autres sans pour autant déranger ces dernières.

Ensuite, si vous avez semé des cactées, il faut surveiller l'apparition des premières épines car c'est à partir de la fin du mois de ces premières épines qu'il faudra commencer à préconiser de courtes périodes de sécheresse comme elles pourraient en avoir dans leur habitat naturel. Cela veut dire que le substrat doit être totalement sec et qu'il faut encore attendre quelques jours avant de ré humidifier le substrat. Il ne faut avoir peur de ce sevrage en eau car il faut avoir à l'esprit que ces plantes sont de milieux arides et qu'elles ont plus l'habitude de la sécheresse qui leur est autant vital qu'un peu d'eau de temps en temps.
Il faudra alors faire environ un arrosage par semaine par temps chaud. Mais attention, il faut que le substrat ait totalement sécher entre deux arrosages. Si ce n'est pas le cas, allonger la période de non arrosage.
Donc, en quelques mots, il faut connaitre le climat de l'habitat de la plante que vous avez semée mais aussi se caler sur le temps qu'il fait dans votre région ainsi que le degré d'hygrométrie de l'endroit où se trouve cette plante ainsi que la chaleur qui lui ait dévolue.
Cet apprentissage de l'arrosage des jeunes plantules sera ainsi primordial pour la qualité des plantes adultes et de leur force à se développer. Il faudra se faire violence pour retarder de quelques jours supplémentaires cet arrosage. Cette discipline acquise permettra aux jeunes plantes de passer leur premier hiver avec vous sans "couler". Cet endurcissement est donc obligatoire.
NOTA : sur l'étiquette de désignation de la plante en semis, il est utile de marqué la date de ce semis et mieux encore est de marquer la date de germination car celle-ci peut être effective plusieurs mois après la date de semis selon les espèces semées.

Au mois prochain

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Jeu 28 Mai 2009 - 17:49

JUIN

Ce mois est le mois où la grande majorité des cactus et succulentes sont en végétation. En cette période et toujours en connaissant les besoins des plantes que vous possédez, les arrosages doivent se faire sans excès mais assez régulièrement. Il est préconisé une fois par semaine dans la plupart des manuels mais en cela il faut comprendre de laisser le substrat complètement sécher avant un nouvel arrosage. Alors vous comprendrez, je pense que la périodicité de cet arrosage peut varier si on est au Nord ou au Sud de la Loire. Le seul leitmotiv à savoir est de n'arroser qu'après une petite période de sécheresse et ensuite d'avoir en tête qu'une succulente se remettra très bien d'un manque d'arrosage que d'un excès de ces mêmes arrosages; donc le paragraphe déjà mis le mois dernier et toujours valable ainsi que pour les mois d'après. Pour se le remémorer :
Les arrosages :
Ils doivent être copieux et espacés. Il faut avoir à l'esprit que les arrosages doivent toujours être faits sur un substrat sec et parfois très sec. L'espacement dépend :
- du climat extérieur (si vous avez vos succulentes en extérieur) : plus le temps est humide moins il faut d'arrosage et inversement.
- En serre : de la chaleur environnante et surtout de l'humidité ambiante,
- Les conteneurs : si vous avez opté pour des pots en plastique il faudra espacer plus longtemps les arrosages que dans des pots en terre cuite.
Donc il faut tenir compte du climat et de l'environnement dans lequel se trouvent vos plantes.
Pour ce mois de juin deux activités sont préconisées : les semis entamés le mois derniers et les bouturages.
Pour les semis : se reporter au mois de mai.
Seule une méthode va être détaillée ici : la méthode "baggy".
Pour cela il faut avoir préparé son substrat qui peut être celui-ci : 1/3 de terreau et 1/3 de sable de rivière (ou tout autre matériau drainant).
Il faut des pots en plastique de 5cm de côté et de sacs de congélation hermétique et les étiquettes .
La méthode du semis dite en "baggy" est la méthode où les graines vont être en milieu hermétiquement clos et exempt de tout germe pathogène, ayant une atmosphère où l'hygrométrie est importante et constante.
Cette méthode demande un milieu stérile ; pour cela il faut stériliser tous les éléments qui vont avoir un rôle dans ce genre de semis. Pour cela il faut passer la terre de semis au micro onde, à pleine puissance entre 10 et 15 mn et passer pots et étiquette dans une solution aqueuse javellisée à 5 %. Arroser ensuite le substrat avec de l'eau bouillie. Vus pouvez également y mettre de l'engrais et pour une sécurité supplémentaire un anti fongique bien que le milieu stérile fait qu'il semble inutile ; mais il vaut peut-être mieux se rassurer deux fois. Ensuite la méthode pour mettre les graines sont identiques à celle indique au mois précédent. Il faut ensuite enfermer les pots dans les sacs et les fermer hermétiquement. Et sauf catastrophe, on ne les ouvre plus pendant les mois suivants voire la première année. Dans ce cas, les sacs sont à mettre dans un endroit très lumineux mais non au soleil direct avant l'ouverture des sacs et de la découverte de plantes nettement développées. Il faudra alors les repiquer dans des pots à leur talle asse rapidement.
Pour les bouturages :
Le mois de juin est un mois pour la préparation des boutures qui demandent un temps sec et relativement chaud. Les boutures se font à partir de partie de plantes mères qi se sont détachées d'elles mêmes où que l'on prélève mécaniquement. Pour cela il faut avoir un couteau bien aiguisé ou alors un cutter. Tout ustensile doit être nettoyé et stérilisé à l'alcool avant le prélèvement.
Le prélèvement doit se faire un peu au dessus d'une articulation ou dans le tiers inférieur d'un article; Les boutures ainsi détachées doivent être préparées en vu de la mise sur un substrat. Au niveau de la coupe, il faut recouper en biais sur tout le bord avant de cette coupe afin d'éviter la formation de racines de tout calibre sur le pourtour. Appliquer sur les plaies de la poudre de charbon et laissr sécher ces bouture à l'air libre mais à l'ombre. Ce temps de séchage peut aller de quelques jours à un mois voire plus selon la taille des boutures. Lorsque la cicatrisation est faite il faut poser et non enfoncer la bouture sur le substrat type semis humidifié. La bouture dans son pot est alors placé en position lumineuse sans soleil direct.
Encore une recommandation : Ne jamais trop mouiller le substrat. L'humidité est l'ennemie des succulentes de tout type à part certaines Kalanchoe et encore !

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Sam 4 Juil 2009 - 14:06

JUILLET


C'est un mois où la grande partie de l'activité est de bien aérer les plantes, les arroser mais sans excès (s'il fait très chaud 1 fois toutes les semaines sinon tous les 15 jours. Si vous avez la possibilité de les mettre à l'extérieur, ne vous gênez pas ; ainsi, elles auront droit à recevoir sur la tête les pluies d'orages qui leur sont bénéfiques. Un seul bémol pour les cactus ayant des poils blancs comme les Cephalocereus. Ces poils se ternissent avec les poussières et l'eau de pluie.
C'est aussi la période où vous partez peut-être en vacances. Encore une fois, le manque d'arrosage ne leur sera pas préjudiciable. Ce sont des plantes habituées à des climats très durs donc un oubli ou deux d'arrosages ne les fera pas périr.
Vous avez des espèces à croissance estivale ce qui implique un arrosage régulier contrairement aux espèces à croissance hivernale qu'il faudra tenir au sec et tenu dans un emplacement légèrement ombragé.
Les Lithops ont droit à être arrosés parcimonieusement car ils commencent seulement à se réveiller et qui remplaceront dans les deux mois à venir leur paire de feuilles.
Les semis doivent être arrêtés dès la mi-juillet car sinon, les jeunes plants ne seront pas assez fort pour passer l'hiver qui viendra. Arrosage copieux mais en laissant le substrat s'assécher complètement avant nouvel arrosage.
C'est aussi la primeur des premières floraisons de vos plantes chéries. Profitez en pour les photographier car elles sont très photogéniques ces fleurs. De plus il est quasiment obligatoire de les photographier vu le temps que l'on attend pour les voir et le peu de temps qu'elles s'épanouissent ; parfois une seule journée.
Une activité est toutefois à débuter en ce mois de juillet qui est le greffage. Ce dernier se fait pendant les mois les plus chauds de l'année ; donc, entre juin et août et juillet tombe pile poil au milieu. Je ne m'étendrais pas sur le sujet ou alors plus tard car n'étant pas très fana de cette technique bien que je reconnaisse que pour certaines plantes très difficile de culture ou pour sauver une plante de votre collection le greffage devienne alors une nécessité.
De plus il est assez ardu de pratiquer cette technique non pour la façon de faire mais pour la connaissance que nous devons avoir des greffons et des porte greffes qui doivent être compatible, avoir une culture assez proche l'une de l'autre (surtout en ce qui concerne l'hivernage), la compatibilité de taille entre la taille du greffon et du porte greffe, etc….
Ce n'est pas le but de cet "éphéméride " des activités régulières de culture de plantes succulentes.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Sam 4 Juil 2009 - 17:05

Bravo Alain c'est du bon travail :_top1: :_top1: :_top1:
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 5 Juil 2009 - 9:21

Merci Baboun (comme dit Aurélien).

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 5 Juil 2009 - 17:36

@Alain a écrit:
Merci Baboun (comme dit Aurélien).

J'aurais tout eu :_rire1: :_rire1:

Je fini de préparer mon sujet sur les Lithops, ça fait deux ans et je vais pouvoir expliquer le pourquoi des pertes :_hello1: :_hello1:
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Dim 5 Juil 2009 - 17:47

Oui tu peux et pour ma part, je ne les ai toujours pas arrosés depuis septembre dernier et ils se portent à merveille.
Ils sont en train de finir de faire leur nouvelle paire de feuilles.
😉

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Ven 31 Juil 2009 - 14:33

AOUT


Idem que pour le mois précédent. C'est un mois où la grande partie de l'activité est de bien aérer les plantes, les arroser mais sans excès (s'il fait très chaud 1 fois toutes les semaines sinon tous les 15 jours).
Les arrosages doivent toujours être copieux mais en respectant quelques jours de sécheresse après que le substrat soit totalement sec avant un nouvel arrosage qui peut ce faire également en y ajoutant un engrais riche en Phosphore (P) et en Potasse (K).
Le mois d'août est généralement réputé pour être très chaud ce qui peut induire un ralentissement de croissance de certaines de vos plantes ; ralentissement qui est encore plus visible si le lieu où elles sont placées est très chaud ou en plein soleil. Les arrosages ne doivent pas s'arrêter pour autant mais si vous êtes en vacances pendant ce mois, vos plantes n'en souffriront pas trop. Pensez à bien les arroser la veille de votre départ.
Une chose est à noter également et cela est valable aussi pour les mois précédents et les quelques suivants. Il faut penser à l'aération de vos plantes qui doivent sentir les différentes températures entre les jour et la nuit ainsi que l'humidité nocturne. Cela permettra de renforcer vos plantes . Il faut garder à l'esprit que ces plantes qui se trouvent généralement dans les déserts, ont des différences de températures entre le jour et la nuit qui sont énormes. Alors elles ne seront que plus reconnaissantes de cette aération.
Par contre, certaines plantes peuvent débuter un nouveau démarrage et notamment des plantes venues d'Amérique d Sud comme les Echinopsis, Les Parodia ou les Gymnocalycium. Ces plantes qui viennent de biotope différent, peuvent souffrir d'un manque d'eau. A arroser alors un peu plus que les autres succulentes e respectant toujours les quelques jours de sécheresse entre deux arrosages.
C'est ce mois d'août qui permet à nos plantes de se constituer des réserves en vue de l'hiver qui arrive. Donc il est primordial de respecter des rythmes d'arrosage plus soutenu que les autres mois de l'année. Pour les Lithops, qui sont vraiment à part, les arrosages doivent rester assez minimalistes qui pourtant ont leur période de floraison s'étendant de juillet à fin septembre.
Enfin, c'est toujours un mois où les photographies de fleurs sont de rigueur.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
coukaye
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 306
Age : 67
Votre localisation - Ville et département : bellegarde pres de montargis
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Lun 17 Aoû 2009 - 15:14

Merci Alain c'est trés interessant pour moi qui suis une novice d'avoir une ligne de conduite
Ai tt imprimé j'apprends
:_top1: :biz3: :_top1: :c.oeil:
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.wanadoo.fr/briards-des-terres-grasses
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Lun 17 Aoû 2009 - 16:34

Merci coukaye de tes appréciations.
C'est sympa.
:_rose2:

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
zineb
Belle Plante
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 61
Votre localisation - Ville et département : marrakech
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mer 19 Aoû 2009 - 13:17

bonjour à tous


merci alain sur tout ces conseils , j en ai besoin
merci encore :jardini1:
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mar 15 Sep 2009 - 15:52

SEPTEMBRE

C'est un mois charnière car généralement c'est le dernier mois des arrosages, sauf bien sur dans le sud de la France. Il est certain que certaines plantes vont pouvoir être arrosées le mois suivant mais il est souvent remarqué un temps plus humide au mois d'octobre ce qui rend précaire des arrosages comme on a pu le faire pendant les mois d'été. Tout ce mois ci permet d'arroser encore copieusement car l'arrière saison est généralement encore très belle mais à la fin de ce mois ci, les arrosages devront avoir baissé d'intensité.

Et cette baisse des arrosages sans que le temps soit moins chaud est du surtout à la luminosité qui décroit rapidement et aux nuits qui deviennent tout de même plus fraîches.

Il faut donc arroser en fonction du temps et du climat que vous avez dans vos régions respectives. Un arrosage en ce mois de septembre entraine un substrat humide plus longtemps car l'évaporation est moindre due au climat que vous avez et cela peut entrainer à des maladies ou pourritures de vos plantes.
Avec le dernier arrosage vous pouvez y adjoindre un insecticide systémique qui protégera un peu plus vos plantes pendant cet hiver de toute attaque d'insectes piqueurs.
La grande activité de ce mois de septembre va être de rentrer plus ou moins précipitamment vos plantes en vu des conditions atmosphériques chez vous. Il faut donc penser déjà à leur hivernage et donc préparer les emplacements. Vous devez connaître celles qui sont els plus sensibles au temps frais ou froid et qui sont à rentrer en premier.
Ensuite cette mise en hivernage est primordiale pour les floraisons futures des plantes ayant l'âge pour le faire.
Certaines plantes peuvent encore rester dehors comme les Mammillarias, les Parodia, les Notocactus ainsi que certaines Agaves mexicaines notamment.
Par contre les plantes d'Amérique du Sud au vu de leur climat et de leur exposition ne doivent pas être exposées à des températures inférieures à 10°C. Elles devront hiverner à l'abri, au sec avec une température stable de 15°C avec une bonne luminosité.
Pour les cactées épiphytes :
Celles qui fleurissent en hiver (Zygocactus et Schlumbergera aini que les Rhipsalis) devront avoir une température avoisinant les 20°C avec un substrat gardé humide.
Celles qui fleurissent au printemps et en été devront être tenues da ns un endroit frais (12 à 15°C) avec un substrat humide. Les Epiphyllum quant à eux devront rester au frais dans un substrat sec.
Plus vous en saurez sur l'habitat naturel de vos plantes plus vous saurez ce qui est bon pour elles. N'hésitez donc pas à vous documenter.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Jeu 4 Oct 2012 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
coukaye
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 306
Age : 67
Votre localisation - Ville et département : bellegarde pres de montargis
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mar 15 Sep 2009 - 18:02

:biz3: Alain: :_top1:
Hé oui il fait pas chaud le matin.... :_nuage: :_pluie:
Et faut penser à nos petits pour cet hiver :_ouichef:
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.wanadoo.fr/briards-des-terres-grasses
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mar 15 Sep 2009 - 18:33

Merci coukaye mais je suis en retard pour ce mois ci et je m'en excuse.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
Jean06
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 6557
Age : 70
Votre localisation - Ville et département : Côte d'Azur entre Menton et Monaco
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mer 16 Sep 2009 - 10:50

Pour le sud, la saison des pluies a commencé . Depuis hier ça n'arrête pas. Les succulentes à végétation hivernale ( souvent des Crassulacées, mais aussi des Aizoacées ) vont démarrer . Pour les autres, c'est tout bénéfice, elle vont se gorger d'eau jusqu'à leur rentrée à l'abris, d'içi un mois .
La température nocturne a bien baissé, seulement 16°C cette nuit, au lieu des 19/20°C habituels .
La rentrée des frileuses se fait quand les nuits atteignent 13/14°C .
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/gatu.jardin.photos
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Mer 16 Sep 2009 - 10:57

Justement Jean, je me demandais si ton jardin ne subissait pas trop les pluies actuelles dans le Sud car aux infos, il est montrées de nombreuses inondations.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif
Revenir en haut Aller en bas
giovanna
Belle Plante
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 104
Votre localisation - Ville et département : Haute-Provence
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Ven 18 Sep 2009 - 20:43

:_bravo_:
pour ta rubrique Alain
________________________________________________
Salut Jean :_hello1:
je suis maintenant à environ 250km de tes plantes

giovanna
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 19252
Age : 94
Votre localisation - Ville et département : Clermont-Ferrand zone 7a USDA
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Culture des succulentes mois par mois   Ven 25 Sep 2009 - 6:59

OCTOBRE

C'est avec le mois de mars, le mois le plus délicat de l'année. Il faut impérativement rentrer (plus ou moins selon les régions où vous vous trouvez) toutes les plantes et faire un examen minutieux de ces dernières.
Avant tout, il faut nettoyer les pots de toutes les impuretés et projections dues aux eaux de pluie (si elles étaient placées en extérieur).
Rechercher également tout mollusque (escargots, limaces), de crustacés (cloportes) et de tout autre petite bête comme les chenilles ayant pu trouver résidence dans vos pots.
Cela doit être fait avant de bien les disposer pour leur hivernage sinon ces différents animaux peuvent sauter d'une plante à l'autre et faire beaucoup de dégâts.
Ensuite vos plantes doivent avoir froid dans la limite de leur tolérance. Il faut donc connaitre ses plantes et leurs besoins. Nombres de succulentes périclitent au fil des mois si elles ont continuellement la même température et la même luminosité. La fraîcheur permet aux plantes de pouvoir se mettre au repos ce qui n'est pas le cas autrement. Leur donner également une bonne luminosité ce qui évite de les voir se déformer en s'allongeant exagérément ; on dit alors souvent qu'elles filent.
Pour les Lithops, nos plantes emblématiques qui ne font pas comme les autres, elles sont encore en période de floraison. Il faut donc continuer à les arroser parcimonieusement.
Lorsque tout cela est fait, c'est parti pour de longs mois à les oublier. Pour les plus acharner, c'est le moment où la lecture peut être des plus instructives et pour en savoir encore plus sur nos plantes.
Pour les plantes il faut orienter ses recherches sur leurs habitats respectifs donc connaitre leur biotope, les conditions climatiques et le sol dans lequel elles poussent. Grâce à ces informations, vous pourrez vous préparer pour l'année suivante.
Pour celles et ceux qui veulent s'investir encore plus dans leur culture de plantes succulentes, faire un bilan de la saison passée n'est pas dénué d'intérêt.
Si vous avez fait des fiches sur les plantes que vous avez avec les "événements" survenus en bien comme en mal, il est bon de se remémorer ces faits. Vous trouverez peut être alors les causes des problèmes survenus et y remédier dans l'avenir ou alors appliquer les bons "trucs" que vous aurez trouvé au cours de l'année.
Des questions peuvent vous venir en tête aussi comme par exemple :
Combien de plantes ont fleuri cette année ? Lesquelles ?
Quelles sont celles qi ne l'ont pas fait
Combien de rempotage effectué ? Ceux que je devrais faire l'année prochaine.
Quels traitements faits sur telles et telles plantes ? Pourquoi ? Résultats
De même : Comment éviter ces traitements pour l'année à venir ?
Quelle est l'origine de mes plantes ?
ETC….
Les questions sont Légion. Le tout est de savoir y répondre ou de pouvoir le faire plus tard ou encore parvenir à répondre lorsque nous nous les reposerons l'année suivante.

_______ Signature __________
Invité
Une vie inutile est une mort anticipée. Goethe biz2.gif


Dernière édition par Alain le Jeu 4 Oct 2012 - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Culture des succulentes mois par mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Culture des succulentes mois par mois
» Djerk, malinois de 5 mois
» BB setter gordon 3 mois mâle APAA Trégrom Bretagne
» Labrador sable 15 mois, rendu à l'éleveur parce qu'il a détruit le jardin (30-34)
» Evolution de mon Cephalotus en 3 mois
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de jardins-interieurs :: Cactées, succulentes et caudex |Public| :: Leur Culture-