Forum consacré aux plantes d'intérieur et d'extérieur. Culture, soins et conseils.
 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» ma montagne
par andréa02 Hier à 20:06

» Qui est-elle? [Haemanthus albiflos]
par koukoum Hier à 0:24

» Les Kalanchoë
par Herr Kapellmeister Sam 21 Avr 2018 - 19:22

» doritaenopsis blanc
par boyome Sam 21 Avr 2018 - 17:02

» Quelques photos...
par joyce Sam 21 Avr 2018 - 16:33

» Phalaenopsis hybride orange
par Herr Kapellmeister Sam 21 Avr 2018 - 16:09

» sortie des succulentes pour la belle saison
par bégodingue Sam 21 Avr 2018 - 15:41

» maxillaria tenuifolia
par boyome Sam 21 Avr 2018 - 14:32

» Coucher/lever de soleil
par evaline Ven 20 Avr 2018 - 9:48

Partagez | 
 

 Un essaim de guêpes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 79
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Un essaim de guêpes   Mar 22 Sep 2015 - 22:06

Rappel du premier message :

En principe elles ne piquent pas. Cependant il est préférable de s'entourer de précautions ...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 79
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Un essaim de guêpes   Mar 20 Oct 2015 - 10:47

Vu au Leclerc.

Oui, le pot intérieur étant déjà percé pour égoutter le fromage frais, c'est pratique – de plus le contenu doit effectivement être excellent en bouche (nature pour moi qui aime le fromage blanc salé et poivré). Vous en êtes contentes, vous obtenez de bons résultats avec ce type de pot, pourquoi changer ?

Ma seule critique concerne la forme des pots. Ils sont certainement parfaits pour bouturer une feuille ; bons également pour repiquer des rejetons QUE L’ON COMPTE REMPOTER DÈS QUE LA JEUNE PLANTE COMMENCERA À GRANDIR, soit deux à trois mois après le repiquage. C’est effectivement une bonne méthode.

J’en utilise une autre : les rejetons repiqués en compost restent bien plus longtemps dans leur pot à yaourt, jusqu’à la première floraison, soit entre quatre et six/sept mois selon les variétés. Le saintpaulia est alors une belle plante, sa couronne ayant un diamètre dépassant souvent vingt centimètres. Il peut rester un an dans mes pots à yaourt percés, ce qui me semble difficile avec les faisselles. Si, pour avoir un bon drainage, on garnit le fond de la faisselle avec des billes d’argile, la couche de compost ne peut pas être bien épaisse. Je pense que vous compensez par des apports plus fréquents d’engrais ?

À chacun sa méthode. La mienne n’est sûrement pas « meilleure ». Elle m’a toujours donné de bons résultats, alors je m’y tiens. (Et puis je m’amuse bien à percer des trous dans les pots avec ma minuscule vrille « queue de souris », NA.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Un essaim de guêpes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» récupération d'un essaim
» 1er essaim
» Essaim piégé que faire ?
» Essaim Artificiel
» Récupération d'essaim dans une cheminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de jardins-interieurs :: Plantes vertes et fleuries |Public| :: Gesnériacées-
Sauter vers: