Forum consacré aux plantes d'intérieur et d'extérieur. Culture, soins et conseils.
 
AccueilVers le site Jardins-interieurs.comAnnuaire du siteRechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | .
 

 Cymbidium dayanum var.alba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TERY Jean Marc
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 1222
Age : 67
Votre localisation - Ville et département : CHAROLLES SAONE ET LOIRE
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Cymbidium dayanum var.alba   Dim 20 Déc 2015 - 17:55

commentaires : traduction de "genus cymbidium" de Cribb et Du Puy.
description de C.dayanum, les photos sont celles d'un C.dayanum var alba où le rouge et le brun sont absents.

plante vivace, épiphyte. Les pseudobulbes sont petits, environ 4X2.5 cm, fusiforme, légèrement bilatéralement comprimés, généralement couverts par la base des feuilles persistantes et les cataphylles de 18 cm de long, la plus longue devenant foliacées avec une zone d'abscission près de la naissance,  devenant scarieuses et finalement fibreuse avec l'âge. 5-8 Feuilles opposées par pseudobulbe  40-95 X 0,7 à 1,6 cm, linéaires elliptiques, aiguës à la pointe, avec un apex légèrement oblique, droite ou arquée vers l'extrémité, un peu épaisse et coriace, vert foncé, la nervure médiane articulée, éminente à partir de 3-8 cm depuis le pseudobulbe,  


hampe de  18-30 cm de long, pédoncule court, un peu dressé à l'horizontale, couvert de gaines veinées roses jusqu'à 8 cm de long , gonflés et légèrement étalés dans la moitié apicale, cylindrique à la base, avec de 5 à 15 fleurs;  bractées 2-10 mm de long, triangulaires, aiguës, violacées à la base,

Fleurs  de 4 à 5 cm de diamètre, généralement non parfumées ; pédicelle et ovaire vert pâle; sépales et pétales blanc ou crème avec une bande centrale marron qui n'atteint pas le sommet, ou parfois teinte diffuse « vin rouge » avec une bande centrale plus soutenue et une faible marge blanchâtre qui peut s’atténuer  vers la base ; Pedicel et ovaire  de 2-3,5 cm de long. Sépale dorsale 25-34 X 6-8 mm, étroitement elliptique à oblong lancéolé, effilé, marge  légèrement rosée vers la base, dressée ; sépales latéraux similaires, faiblement obliques et un peu pendants, pétales de 18-28 X 5-7, 5 mm, étroitement oblongs à elliptiques, aiguës, considérablement plus courts et plus étroits que les sépales, tendant à couvrir la colonne.


Le labelle, blanc, fortement marqué de marron, avec une teinte orange ou jaune à la base ; les lobes latéraux blancs, veinés de rouge foncé, avec une marge marron ; le lobe moyen marron profond avec une rayure jaune basale, triangulaire, vert pâle, qui ne va pas à l'apex ; calus à crêtes blanches ou crème ; . Labelle trilobé de 15-22 X 10-15 mm lorsqu'il est mis à plat ; lobes latéraux bien définis, dressés et étreignant faiblement la colonne, sur toute sa hauteur, avec des pointes fortement tendues, triangulaires qui sont subaiguë à l'apex et minutieusement garnis de minuscules papilles ; lobe moyen de  12 X 7-8-9 mm, ovale, entier, fortement recourbé, apex subaiguë, pointu, garni de papilles, souvent avec de minuscules poils vers le bas et avec deux lignes de longs poils, souvent glanduleux , qui s'étendent  entre la pointe des cals au centre du lobe médian ; deux crêtes de cals, bien définis, en parallèle, de la base de la lèvre à la base du lobe moyen,couvert de poils glandulaires d’environ 0,2 mm de long.



Colonne marron très foncé au-dessus et en dessous, anthère jaune pâle.
Colonne  de 11-14 mm de long, arquée, très faiblement ailée ; 2 pollinies, triangulaires, environ 1,2 à 1,5 mm de long, profondément fendues, sur un viscidium oblong habituellement avec des extensions minuscules dans les coins inférieurs.
Capsule 4-6 X 1,5 à 2 cm, ellipsoïdale, effilée à la base de la tige et prolongé à l'apex d'un bec (1cm), formé par les restes de la colonne.

sous le capuchon les deux pollinies

Habitat
INDE : Sikkim, Assam; CHINE, TAIWAN, RYUKYUS, JAPAN, PHILIPPINES : Luzon ; THAILAND, CAMBODGE, MALAYSIA, SUMATRA, SABAH, 300-1800 m.
Une position lumineuse dans la forêt sempervirente dans les creux des arbres et les bois tombés pourrissants, humides ; floraison d'août à novembre et sporadiquement tout au long de l'année aux latitudes tropicales.
John Day de Tottenham, Londres, a été la première personne faire fleurir cette espèce en Europe, en 1869, il l’avait importée de l'Assam en 1865. Reichenbach l’a décrit en 1869, et le dessin du spécimen type de John Day est préservé dans les herbiers à Kew.
Day => dayanum

conseils de culture pour C.dayanum du groupe :
ESPECES TROPICALES ET SUB TROPICALES A PETITES FLEURS, Y COMPRIS LES ESPECES AUSTRALIENNES
Ce groupe comprend :
 C.aloifolium
 C.bicolor
 C.rectum
 C.finlaysonianum
 C.atropurpureum
 C.boreense
 C.dayanum
 C.hartinhianum
 C.chloranthum
 C.madidum
 C.elongatum
 C.suavissimum
 Les espèces suivantes aiment un environnement plus sec et un niveau supérieur de lumière
 C.canaliculatum
 C.suave
La distribution de ce groupe s’étend de l’Inde et du sud de la Chine, en passant par l’Indochine et la Malaisie jusqu’à l’Australie. La plupart vivent à de faibles altitudes proches du niveau de la mer, montant jusqu’à 2500m sous les tropiques de Malaisie. Les climats vont de continuellement chaud et humide en Malaisie, en passant par le régime de mousson saisonnière en Inde, Australie et Indochine jusqu’à des conditions arides du Nord Ouest de l’Australie. Ces espèces sont usuellement épiphytes dans les forets tropicales mais sont souvent capables de tolérer de larges périodes d’exposition au plein soleil et peu de précipitations. Certaines de ces espèces ont des feuilles fines et cireuses, elles sont parmi les quelques orchidées qui subsistent sur des arbres isolés, dans les plantations et des rochers exposés.
Hors des tropiques ces espèces ont besoin de la protection d’une serre afin de maintenir une atmosphère chaude et humide. Elles poussent et fleurissent continuellement pendant les mois d’été et doivent être arrosées copieusement et nourries régulièrement. Un ombrage est nécessaire pour maintenir une température en dessous de 30° le jour et 18-20° la nuit. Ces espèces qui aiment les situations exposées apprécient un haut niveau de lumière et se plaisent juste sous le vitrage. Une lumière insuffisante  en hiver réduit la croissance et la floraison. Les plantes doivent alors être moins arrosées car elles pourraient pourrir. Les espèces Australiennes développent souvent un système racinaire très long, elles se plaisent en tuyaux de terres cuite très hauts ou en tubes d’écorce.
Revenir en haut Aller en bas
boyome
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 15453
Age : 39
Votre localisation - Ville et département : loivre 51
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Dim 20 Déc 2015 - 22:31

superbe fleur !
et encore pove cymbi qu'est passé a la dissection !

il est tres sympa celui la aussi !
Revenir en haut Aller en bas
evaline
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 39
Votre localisation - Ville et département : MUNDOLSHEIM-ALSACE
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Lun 21 Déc 2015 - 6:14

Qu'appelles-tu "nervure médiane articulée"?
En quoi est elle articulée?  gratte.gif





@TERY Jean Marc a écrit:



En voyant cette photo, on a l'impression que la colonne est apeurée!! rire1.gif
Revenir en haut Aller en bas
dom68
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 6796
Age : 54
Votre localisation - Ville et département : Colmar, Haut Rhin
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Lun 21 Déc 2015 - 6:40

Superbe en alba.

Merci pour le topo JM.
Revenir en haut Aller en bas
http://masdevallia68.blogspot.fr/
TERY Jean Marc
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 1222
Age : 67
Votre localisation - Ville et département : CHAROLLES SAONE ET LOIRE
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Lun 21 Déc 2015 - 8:44

les feuilles articulées sur toute leur longueur ont une qualité spéciale : elles peuvent s'étaler à la lumière ou s'étrécir de façon à moins perdre d'eau par transpiration. bien utile pour des plantes qui exploitent des niches écologiques exposées, comme C.dayanum. les feuilles sont en même temps vernissées. c'est drôlement bien foutu non ?
Revenir en haut Aller en bas
TERY Jean Marc
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 1222
Age : 67
Votre localisation - Ville et département : CHAROLLES SAONE ET LOIRE
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Lun 21 Déc 2015 - 8:47

quant à être apeurée, la colonne a en effet un peu crié en me voyant m'approcher avec mon scalpel. c'est une inspiration pour le célèbre tableau "le cri".
Revenir en haut Aller en bas
evaline
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 39
Votre localisation - Ville et département : MUNDOLSHEIM-ALSACE
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Cymbidium dayanum var.alba   Lun 21 Déc 2015 - 13:06

OK, merci des explications!
J'imagine que quand les fleurs te voient arriver avec le scalpel, ça doit trembler dans ta serre!! Bien vu la comparaison avec "le cri"!
Revenir en haut Aller en bas
 

Cymbidium dayanum var.alba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cymbidium dayanum var. alba
» Cymbidium dayanum (simonsianum)
» Cymbidium dayanum var.alba
» cymbidium dayanum
» Cymbidium.....période de rempotage !!!
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de jardins-interieurs :: Orchidées |Public|-