Forum consacré aux plantes d'intérieur et d'extérieur. Culture, soins et conseils.
 
AccueilVers le site Jardins-interieurs.comAnnuaire du siteRechercherConnexionS'enregistrer
Partagez | .
 

 Les différentes formes de violettes africaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Les différentes formes de violettes africaines   Mar 1 Mar 2016 - 22:09

Rappel du premier message :

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
pirouette0232
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 53
Votre localisation - Ville et département : ferrières haut clocher haute normandie
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 28 Mar 2016 - 17:56

Très originale, la "candy fountain".
J'adore ces feuilles.

Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 28 Mar 2016 - 20:41

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pirouette0232
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 53
Votre localisation - Ville et département : ferrières haut clocher haute normandie
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 28 Mar 2016 - 20:49

Oh, pardon, je parlais des feuilles de 'Ramblin' Lassie'.

Mais, elles sont toutes mignonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Jeu 31 Mar 2016 - 0:16

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Jeu 31 Mar 2016 - 10:13

Bonjour Franne,

Sur ta photo du milieu - Rambling Lassie - il y a en haut, en troisième position, un longifolia dont la grosse fleur rose est à moitié coupée par le cadrage. Sais-tu de quelle variété il s'agit?

Toi tu es branchée espèces et rampantes. Moi je craque pour les atypiques.
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Ven 1 Avr 2016 - 8:42

AVENTURES DE ZOOTSUIT À SAMARCANDE  (suite)

Devrais-je parler aux servantes, aux cuisiniers indiens, à mes masseurs du hammam, aux jardinières travaillant dans les serres, à Dimitri, le chef de culture ? Leur poser, sans en avoir l’air, des questions apparemment innocentes, prêchant le faux pour savoir le vrai ?  Je retournai longuement cette question dans ma tête, pour finalement décider de me taire. Avec Anémone je ne parlais qu’anglais. Avec Eziz, au hammam, nous avions, après bien des tâtonnements ponctués d’éclats de rire, perfectionné une sorte de sabir où se mélangeaient des mots anglais, français, arabes, tadjiks, et que nous avions fini par maîtriser jusqu’à le parler assez vite, remplissant par une éloquente et volubile gestuelle les vides que notre charabia ne parvenait pas à combler. Pour tout le monde ici, je ne connaissais – en dehors de ma langue maternelle – que l’anglais. Ce qui était faux. Avant d’entreprendre ce voyage j’avais appris suffisamment de tadjik pour, sinon le parler correctement du moins me débrouiller dans ce dialecte indo-iranien que parlent la plupart des habitants de cette invraisemblable Tour de Babel qu’est Samarcande. Il était, me sembla-t-il, plus habile de leur laisser croire que je ne comprenais pas leurs conversations. Ainsi personne ne se méfiait de moi.

Par une fin d’après-midi, la chaleur moite s’étant un peu atténuée, j’étais assis sur la margelle de la fontaine aux lions, observant le vol d’une libellule au dessus des lotus. Deux servantes passèrent devant moi, portant des cruches. L’une d’elles dit à sa compagne :

– Quand je pense à ce qui va lui arriver, j’en suis malade.

– Pourquoi donc, Nafisseh ?

– Tu vas me trouver sotte … Il me plaît ce Français.

– Tais-toi, malheureuse ! ! ! Si notre maîtresse t’entendait, elle te ferait ….. (ici un mot que je ne compris pas).

Les jeunes femmes s’éloignèrent, leur conversation se perdit.

Ma liberté restait apparemment totale. Mon passeport et mon argent m’avaient été restitués. J’allais et venais à ma guise, je sortis plusieurs fois du parc pour me promener dans le quartier. Je fis un test : en plein midi, quand pas une âme ne met le nez dehors, pas même les intouchables et les chiens errants, je traversai, sous un soleil à faire éclater le mercure, l’espace découvert qui s’étend entre le canal et la raffinerie Gazprom. C’est un vaste champ, plat comme la main, au fond duquel se dressent, derrière une haute enceinte surmontée de barbelés, les cuves et les torchères du complexe pétrolier. Tôt le matin ou à la tombée du jour, de grands chacals maigres viennent y rôder parmi les herbes roussies et les figuiers de barbarie, cherchant à se rapprocher des maisons pour faire les poubelles. On peut les voir à plusieurs centaines de mètres. Je pus ainsi m’assurer que personne ne me suivait.

Un autre jour j’ai traversé le pont en dos d’âne pour me promener dans la ville russe, où habite Dimitri. Je l’avais surnommé le « tsar des serres ». Un cas …

Sur son bleu de travail il porte toutes ses décorations de l’armée rouge, où il avait été adjudant dans l’artillerie.

– BOOM … Afghanistan ! ! ! … Kaput.

– Vous avez de bien belles serres, monsieur Dimitri.

– Da … Yes … Très belles serres, top cultures … Beaucoup gesnériacées, broméliacées, céphalotacées, droséracées, variétés rares. Tu veux visiter ?

– Avec plaisir. J’aimerais surtout voir la serre de Vénus.

Ahhhg ! ! ! … Niet, mauvais … BOOM … Kaput …

– Voyons, monsieur Dimitri, il n’y a pas de danger ici ! !

– Si … Da … Beaucoup danger … Terrible danger … Serre Vénus fermée … Closed, verboten … Réfection, travaux … EN-TRÉE IN-TER-DITE … Viens, camarade Zootsuit, j’ai bonne vodka dans mon bureau.

Mais avant que l’alcool ait pu lui délier la langue, deux jardinières aussi larges que hautes, des Kalmouks au visage aplati et aux épaules d’haltérophile, vinrent lui dire que la Maîtresse voulait le voir au sujet d’une commande ; elles l’empoignèrent ensemble, chacune par un bras, et l’emmenèrent malgré ses protestations, accompagnées d’injures hautes en couleur proférées dans une dizaine de dialectes. Comme la bouteille était aux trois-quarts vide, je l’ai terminée seul.




Au bout d’un couloir, j’ouvre une porte au hasard. C’est un cabinet de débarras. Une veste saharienne, de coupe manifestement occidentale, est suspendue sur un cintre. J’examine l’étiquette cousue à l’intérieur du col ; elle porte la marque : Sergio Frizzi, Milano. J’explore ses nombreuses poches à soufflet : elles contiennent une douzaine de cartes mémoire de marque Lexar, allant de 64 à 256Gb ; trois clés USB ; un chargeur de batterie ; divers câbles et prises ; un enregistreur MP3 avec son micro ; des sabots pour monter différents modèles de flashs ; un adaptateur secteur.

Posé par terre sous le porte manteau, je vois un paquet allongé, ficelé dans une toile cirée poussiéreuse. Je chasse les toiles d’araignée à coups de mouchoir, dénoue les ficelles. C’est une caméra de poing légère Panasonic PX270, un modèle très apprécié des reporters de télévision. Un joli joujou équipé d’un zoom 22x et de logements pour deux cartes mémoire en miroir.

En remettant la veste sur son cintre, mes doigts palpent quelque chose de ferme et d’épais : une poche intérieure avait échappé à mon attention. Elle renferme des feuilles de papier blanc au format standard A4, numérotées de 1 à 16, couvertes d’une fine écriture penchée. Pliés à la va-vite, froissés par endroits, ces papiers portent de nombreuses marques de doigts et deux feuilles sont tachées de bistre sur la presque totalité de leur surface, comme si du café y avait été renversé. La plupart des notes, entremêlées de croquis et de schémas, sont en italien ; mais vraisemblablement parce qu’il devait discuter du scénario avec Anémone, sans doute aussi avec le chef de culture, le réalisateur en avait rédigé plusieurs passages en anglais.

Je lis :

GRANDE SERRE – intérieur jour.

Gros plan sur la main de Dimitri prélevant le pollen des étamines d’une fleur pour (pano droite-gauche) le déposer sur le pistil d’un saintpaulia longifolia au feuillage crinoline (Senk’s Make Believe). Une suite de plans en micro (grossissement 20x) montre la formation des graines à l’intérieur d’une capsule (un violent éclairage fluo passe lentement et en dégradé du rouge au vert à mesure que les graines se développent). On reprend Dimitri (plan moyen) tenant dans chaque main un pot des deux plantes qu’il vient de croiser.

DIMITRI : Ce que nous faisons ici, ce sont des CROISEMENTS INTERGÉNÉTIQUES, c'est-à-dire que nous produisons des hybrides obtenus par croisement de deux genres différents. La difficulté vient du fait que les écarts génétiques sont beaucoup plus accentués entre les genres qu’entre les espèces. Par conséquent notre pourcentage de réussite est infime, moins d’un pour mille. Mais lorsque nous obtenons un spécimen viable, alors nos efforts sont grandement récompensés. (il rit d’un rire mauvais, son visage lunaire prend une expression démoniaque.) J’ai le plaisir et la fierté de vous présenter notre FABRIQUE DE MONSTRES.





Au hammam (pour faciliter la lecture, je mets notre sabir en français) :

– Dis-moi, Eziz … As-tu massé d’autres occidentaux avant moi ?

– Bien sûr ! !  A Istanbul. J’ai travaillé trois ans au Byzance, le plus luxueux hammam de toute la Turquie. Nous avions beaucoup de clients anglais, allemands, français, américains, grecs, russes …

– Ce n’est pas ce que je veux dire, Eziz. Je parle d’Ici, dans ce palais … dans ce hammam où nous sommes en ce moment tous les deux … As-tu eu l’occasion de masser d’autres européens ?

– Oui, sahib Zootsuit. J’ai massé His Lordship, le cousin ou neveu du chancelier de l’Échiquier … J’ai aussi massé le signor Corbucci, lui c’était un homme de cinéma venu interviewer Lady Anémone et tourner un documentaire sur les saintpaulias atypiques … Ah ! celui là c’était … comment dirais-tu en France ? … un sacré cavaleur ! !  Il a tourné la tête de toutes les femmes de la maison.

– Maintenant … réfléchis bien avant de répondre. As-tu dit au revoir à ces hommes ? Les as-tu vu partir ?

– Naturellement, sahib Zootsuit. Ce sont des moments qu’on oublie pas. C’était grandiose. La fête, le banquet, les danses, les jongleurs, les avaleurs de feu …  Nous les avons tous accompagnés en chantant dans la serre de Vénus.

– En chantant ?

– C’était très émouvant.

– Dans la serre de Vénus ?

– Oui, sahib. Là où tu iras toi aussi quand Lady Anémone l’aura décidé.

– Ah !  Tu crois ça ?

– J’en suis sûr.

– Attends un peu, dans mon pays on aime le raisonnement, la logique … Suppose, Eziz, que je ne veuille pas aller dans cette serre de Vénus ?  Suppose que je traverse le pont, aille à la gare russe et prenne le premier train pour Rostov ou Sébastopol. Qui pourrait m’en empêcher ?

– Toi, sahib.

Le géant turc me frappe la poitrine de son énorme index et répète en riant :

– TOI.




(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
pirouette0232
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 416
Age : 53
Votre localisation - Ville et département : ferrières haut clocher haute normandie
Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Ven 1 Avr 2016 - 13:27

Bonjour,

Merci, Franne.

Je les aimes toutes, mais elles sont si difficile à garder..
J'ai des standards, avec perlite + vermiculite, dans tourbe.
Avant, je n'en avais que 2 dans du terreau..
Maintenant, ++

Puis-je savoir dans quel substrat tu les mets?

Elles sont si belles, les tiennes..
Elles sont + difficiles à garder, à cause de leur feuillage, c'est ça?
Ah, les filles..



Merci.
Bon après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 3:33

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 11:46

@Franne a écrit:
pour répondre à ta question, c'est un Streptocarpus

J'en arrive à avoir des doutes ...

Je dis peut-être une énormité puisque je n'y connais rien. La ressemblance de feuillage est telle avec certains longifolias qu'on peut en tout cas s'interroger : ne penses-tu pas que quelques unes de ces variétés atypiques seraient obtenues par croisement avec des streptocarpus ?

Si ce n'est pas possible aujourd'hui, ça le sera certainement demain mortderire.gif
Revenir en haut Aller en bas
evaline
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 22201
Age : 39
Votre localisation - Ville et département : MUNDOLSHEIM-ALSACE
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 12:54

Feuillage et floraison sont différents entre saintpaulia et streptocarpus, non? gratte.gif
Zootsuit, si tu veux jouer au généticien fou, vas-y!!! c.oeil.gif
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 14:35

Si tu savais avec quoi je rêverais de croiser ta chatte noire, tu m'arracherais les yeux  affraid.gif
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 14:39

question à Franne

Vos hivers canadiens sont plus longs que les nôtres. Signifiant davantage de journées courtes avec une faible luminosité.

Dans les articles de l'AVM je vois que, chez vous, de nombreux collectionneurs ont cinquante, cent saintpaulias – voire pour certains beaucoup plus ...

Il est matériellement impossible de cultiver tout ce petit monde sur des rebords de fenêtres ! !

Comment résolvez-vous le problème crucial de l'éclairage ?
Revenir en haut Aller en bas
Cloo
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 10098
Age : 99
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec (zone 5b)
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 15:08

@zootsuit a écrit:

Vos hivers canadiens sont plus longs que les nôtres. Signifiant davantage de journées courtes avec une faible luminosité.
Faux! La température extérieure n'a rien à voir avec la longueur de la journée, du lever au coucher du soleil. Le jour de l'arrivée du printemps, le jour de l'équinoxe, c'est 12h jour/12h nuit, tout comme chez vous. Le 21-22 mars aussi.

N'oubliez pas que Montréal est à la même latitude que Bordeaux, 45°N...

Par contre, les rebords de fenêtre sont plus frais, ça je te l'accorde.

Le problème que tu mentionnes est plus une question de capacité des rebords de fenêtre à recevoir 50-100 pots et plus... une question d'espace. Perso, pour les orchidées, la plupart (environ les 2/3 ou 3/4) sont sur les rebords des fenêtres, mais j'en ai aussi sous néons au sous-sol. Une question de besoin d'espace.
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 20:21

Merci pour ces précisions, Cloo.

J'envie vos rebords de fenêtre québécois, car si je peux mettre trois saintpaulias sur les miens, c'est le grand max (et encore pas des trop gros)  tristounet.gif
Revenir en haut Aller en bas
Cloo
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 10098
Age : 99
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec (zone 5b)
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 21:10

C'est sûr que mes rebords de fenêtre sont pleins, pas mal tous... mais en effet, ils ne sont pas très larges, je ne peux y mettre que des petites plantes ou des plantes dont le port est plus en hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 22:15

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cloo
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 10098
Age : 99
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec (zone 5b)
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 22:18

Les Streptocarpus sont des plantes pas mal plus grandes que les saintpaulias, je crois. J'en ai vu la semaine dernière dans une pépinière de Laval, des grandes feuilles allongées, et de magnifiques fleurs bleues, un peu en forme de clochettes assez grandes!!!

Comme ceci:
http://www.gesneriads.ca/Images5/2045_Streptocarpus%20'Essue'%20portrait_myhr_myhr.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 22:31

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 23:04

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 23:18

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Lun 4 Avr 2016 - 23:31

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
evaline
Plante en fleurs
avatar

Nombre de messages : 22201
Age : 39
Votre localisation - Ville et département : MUNDOLSHEIM-ALSACE
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Mar 5 Avr 2016 - 6:25

@zootsuit a écrit:
Si tu savais avec quoi je rêverais de croiser ta chatte noire, tu m'arracherais les yeux  affraid.gif


affraid.gif affraid.gif affraid.gif affraid.gif

Je n'ose imaginer Rolling Eyes


@Cloo a écrit:

N'oubliez pas que Montréal est à la même latitude que Bordeaux, 45°N...

C'est vrai, tu l'avais déjà dit.... Pourtant, on a l'impression que tu habites quasiment au pôle nord giglevagif

@Franne a écrit:
… [...] j'ai fait un croisement il y a maintenant 2 mois. On peut voir la capsule un peu en haut vers la gauche au bout de la tige de fleurs, recourbé vers le bas. C'est une habitude que les capsules prennent en vieillissant. On dirait qu'elles vont se cacher sous le feuillage pour se protéger.

Tu n'avais pas encore abordé le sujet, mais puisque tu en parles.... Si tu peux nous en dire plus au sujet de la fécondation des fleurs, capsules, graines, etc... J'avais cherché des infos sur le net, à part une photo d'une capsule, je n'ai absolument rien trouvé d'autre!!!



Merci pour toutes ces photos de ton installation Franne!

J'aime beaucoup le Decelles Flamingo. Very Happy
Original le dernier avec ses looonnngues feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Mar 5 Avr 2016 - 9:53

@Evaline a écrit:
on a l'impression que tu habites quasiment au pôle nord

Ah! se rendre à une exposition de saintpaulias en traîneau à chiens, en suivant la piste des Mohicans  giglevagif
Revenir en haut Aller en bas
zootsuit
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 78
Votre localisation - Ville et département : 02600, Villers-Cotterêts
Date d'inscription : 26/05/2015

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Mar 5 Avr 2016 - 10:00

Merci pour toutes ces belles photos, Franne. Et de pro à pro (rires), un grand coup de chapeau à tes impressionnantes installations   victoire.gif

STREPTOCARPUS

La spécialiste que tu es va probablement crier au scandale, mais pour moi certains longifolias – comme ton Nimbus – ressemblent comme deux gouttes d'eau à des streptos. Par conséquent je n'écarte pas l'hypothèse d'éventuels croisements ? ?

LUMIÈRE

Nous y voilà ! ! !  Bien sûr tu cultives les tiens sous fluos. Ce problème de l'éclairage m'a trotté dans la tête tout au long de l'hiver qui se termine ...

Même moi – qui habite, il est vrai, nettement au dessus de Bordeaux – je me suis rendu compte que la lumière naturelle, même devant une fenêtre bien exposée, est insuffisante. Je n'ai de beaux saintpaulias, chargés de boutons et fleurissant à répétition, que sous lumière artificielle. Pour diminuer la facture d'électricité, j'emploie des LEDs (une ampoule de 30w LED distribue 1200 lumens, soit l'équivalent d'une 180w incandescence). Je suis de plus en plus convaincu qu'un bon éclairage bien réparti, 16h lumière, 8h obscurité, est un facteur essentiel pour avoir des VAs vigoureuses et en bonne santé toute l'année. Mami ne vient-elle pas de nous dire qu'elle a perdu sa collection quand elle n'a plus eu la possibilité de brancher sa lampe ...

SUBSTRAT

Nous voyons que tu as changé ta recette. Sur les photos de ton ancienne collection, on remarque les pots remplis d’un substrat très clair, quasiment beige … alors que la photo de ton Rupicola nous montre un compost classique, brun foncé.

Certains amateurs ne jurent que par la fibre de coco. Qu’en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Franne
Grande Plante
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 56
Votre localisation - Ville et département : Montréal, Québec
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Les différentes formes de violettes africaines   Mar 5 Avr 2016 - 18:54

.


Dernière édition par Franne le Mer 22 Juin 2016 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Les différentes formes de violettes africaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les différentes FORMES chez les FEMELLES
» Les différentes formes chez les femelles
» Différentes formes de feuilles.
» Trachycarpus, différentes espèces?
» Voici un tableau pour visionner les différentes Mutations.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de jardins-interieurs :: Plantes vertes et fleuries |Public| :: Gesnériacées-